26 avril 2014

La Georgie (L'état)

Cumberland Island, GA -  23 avril 2014
Départ : St-Augustine, Floride
Arrivée : Cumberland Island, Georgie
Position ancrage : 30' 45,637 N et 081' 28,556 W
Météo : Des vents du NNW entre 5 et 14 noeuds nous ont accompagné tout au long de la journée. 
Départ 7h00 de St-Augustine en Floride avec l'ouverture du pont. Nous quittons en flottille de 4 voiliers (New Liverpool, Léane, Shiboumi) par la mer pour nous rendre à Cumberland Island dans l'état de la Georgie, une distance de 62 milles nautiques. 
Nous optons de naviguer par la mer afin d'éviter les bancs de sables qui deviennent de plus en plus nombreux à partir d'ici. Ce type de navigation par l'Intracostal demande une bonne préparation : lire attentivement le trajet sur carte et/ou IPad la veille pour y voir les obstacles à franchir comme la hauteur des ponts, les heures d'ouvertures de ceux-ci, les courants qui peuvent nous mener la vie dure si nous le prenons dans le mauvais sens ou bien les bancs de sable qu'il faut éviter en vérifiant la hauteur de la marée à ces endroits. À l'automne dernier, nous étions passé par l'Intracostal donc nous avions vu le paysage. 
Levée du soleil à 7h10

À l'embouchure de l'inlet pour se rendre en mer. 
Beaucoup de courant avec nous pour la sortie en mer.
En mer nous avons navigué à distance d'environ 3 à 5 milles nautiques des côtes. Nous avons croisé plusieurs bateaux de pêches, des pélicans et des tortues géantes flottants à la surface de l'eau.
Ma chaise de lecture lorsque le temps le permet.

Notre ancrage à Cumberland Island en Georgie.


Après dix heures de navigation, nous optons pour une grande marche sur l'île.


Charleston, Caroline du sud - 25 avril 2014
Départ : Cumberland Island, GA - 24 avril 2014  
Arrivée : Charleston, SC - 25 avril 2014    (32' 46,552 N et 079' 57,152 W)
Départ prévu à 7h par l'Intracostal avec Léane et New Liverpool. Luc du voilier Léane émets l'idée de passer par la mer après vérification de la météo qui serait en notre faveur pour les prochaines 48 heures. Objectif "Charleston" en Caroline du Sud pour une navigation de 160 milles nautiques, 29 heures en mer. Après consultation chacun de notre côté, nous optons pour prendre la mer.

Sortie de l'inlet de Cumberland avec le courant.
Sur l'image ont peut voir la vitesse du voilier avec le courant dans l'inlet, 9,5 noeuds. Wow !

En avant-midi la mer était d'un calme surprenant.


La météo nous annoncait pour la journée des vents du N, tournant à l'Est en PM et se terminant au Sud pour la nuit de 10 à 12 noeuds. Idéal pour une navigation en mer de nuit !  Hauteur des vagues prévues, maximum deux pieds au 4 secondes arrières.

Plus la journée avancait, plus les vents restaient identiques Nord avec une force de 11 noeuds. Pas idéal car nous l'avions face à nous. Nous continuons d'avancer à 5 noeuds. Vers 18h, une vague de trois pied au quatre secondes se fait ressentir. Plus le temps avancait plus la vague levait. La nuit arrive, pas de lune avant 03h30, il fait très noir. La vague rends la navigation très inconfortable mais pas dangeureuse.

Losque vient le temps de prendre la barre pour mon quart, je n'ai pas été capable, la nausée s'est fait ressentir. Mon capitaine a dû barrer toute la nuit car pour la première fois de ma vie le mal de mer à pris le dessus. 


Nous navigeons à environ 25 milles nautiques des côtes. Dans cette portion de l'océan le trafic maritime est plus achalandé. Nous sommes content d'avoir fait l'achat avant notre départ d'un AIS intégré à notre radio VHF (Standard Horizon GX2150), nous indiquant à l'avance le trafic maritime commerciale et de plaisance (à condition avoir un émetteur) autour de nous. L'AIS nous informe du nom du navire, le type de navire, sa direction, sa vitesse, le temps de collision et l'option "CALL" pour rentrer en contact avec le capitaine pour l'informer que nous l'avons vu et nos intentions de navigation pour l'éviter. Un instrument de navigation essentiel pour tout voyageur. 

À notre arrivée dans l'inlet pour notre ancrage à Charleston en Caroline du Sud 
nous avions la marée contre nous, avancant à 3 noeuds et cotoyants ces monstres de cargots dans un passage balisé. Sur la photo on peut voir le voilier Léane en avant de nous.

Selon nos calculs nous devions arrivés vers 8h00 du matin avec une météo idéale mais nous avons jeté l'ancre à midi avec une météo un peu plus sportive que prévue et surtout pas du bon sens :(  Aussitôt ancré, tout le monde part se coucher quelques heures.

Réactions :