06 avril 2014

De retour aux USA ! - Fort Pierce

5 et 6 avril 2014

Départ:
23h00 - Mangroves Cay - Bahamas  26' 55,578 N et 078' 36,725 W
Arrivée:
15h15 - Fort Pierce - Floride 27' 28,176 N et 080' 19,493 W
Distance:
116 milles nautiques en 16h15


Condition météo: On nous prévoit des vents du SSW 8 à 12 noeuds et une vagues du NE de trois pieds au 11 secondes pour la traversée du Gulf Stream jusqu'à Fort Pierce en Floride.




23h00
Près pour le grand départ, il fait noir, une lune "Pierrot" et un ciel parciellement étoilé nous accompagnera toute la nuit.  Nous navigons sur le banc (en haut peu profonde) pour une trentaine de milles nautiques, les vents sont présents avec 11 noeuds du SE. Parfait pour faire un peu de voile. Par contre de nuit par prudence nous prenons toujours un ris ou deux ris (réduire la voile) dans la grande voile.

03h00
Les vents se sont levées à 21 noeuds du S, nous étions trop voilé mais pas question d'aller sur le pont en pleine nuit réduire d'avantage avec une vague de 7 pieds du S de travers que nous ne voyons pas venir car il fait trop noir. Conditions de navigation pas très agréable, on se fait brasser. Incapable de fixer l'horizon car il fait trop noir, je commence avoir tous les symptômes du mal de mer.

06h00
Aussitôt arrivée sur l'océan Atlantique les conditions météos se sont légèrements calmés avec 18 noeuds de vents en provenance de l'ouest et un 4 pieds de vagues au 6 secondes toujours du sud.

08h00
Ciel nuageux, il fait jour, les vents sont restés les même, 19 noeuds de l'ouest avec une vague de 2 pieds de l'ouest, donc nous avions la vague et le vent en pleine face ce qui a ralenti considérablement notre vitesse de croisière. Nous rentrons le genoi et gardons la grande voile active le plus possible toujours avec notre voile d'acier. Le calcul de notre heure de départ était fait en prévision d'arrivée à l'inlet de Fort Pierce avec la marée montante pour nous aider. Avec un vent et une vague en pleine face rien de certain maintenant.

Midi
Presque plus de vents, 9 noeuds de l'ouest avec 1 pied de vague. Nous modifions notre route légèrement par stratégie pour ouvrir de nouveau le genoi en plus de la grande voile toujours accompagné de notre voile d'acier. Soleil plombant avec un 29C, il fait plus chaud en Floride qu'au Bahamas. Selon nos calculs nous arriverons juste à temps pour la renverse des courants.

Drapeau de quarantaine : La convention maritime internationale nous oblige à hisser un drapeau jaune lorsque nous entrons dans des eaux territoriales d'un nouveau pays. Par la suite nous devons procéder aux formalités douanières par téléphone.

Drapeau de quarantaine.

Sur l'image vous voyez l'icône rouge et vert du voilier juste avant le pointillé qui indique la ligne des eaux territoriales à 12h04.

15h00
Plus de vent, une mer d'huile, nous arrivons à l'inlet de Fort Pierce sans problème de courant ou de marée. La fébrilité de la côte américaine n'a rien à voir avec le calme bahamien. On a perdu l'habitude de ce capharnaüm maritime. Bon retour dans notre monde stressé ! Nous nous ancrons tout juste devant le pont de Fort Pierce au mille 965 de l'ICW.

Une fois ancrée nous devons faire notre rapport d'entrée aux douanes et immigrations des USA par téléphone puis nous avons 24 h pour nous rendre physiquement au poste douanier de l'aéroport de Fort Pierce.  Lyne du voilier Sagwa nous avait gentillement informé que nous devions nous préparer à des frais de 19$ avec la monnaie exacte. Surpise nous n'avons eu aucun frais !

Même si nous sommes fatigués, nous nous rassemblons tous au restaurant de la marina pour un cocktail et une bonne bouffe avec tout la flottille.

Demain notre objectif sera Véro Beach question de remettre le voilier en ordre, faire du lavage et nous réapprovisonner en bouffe, en eau et en diesel.

Blog - Mise à jour

Cette étape du voyage étant terminée nous remercions tout ceux qui nous ont suivi à travers notre rêve. Nous espérons avoir apporté un peu de soleil dans cet hiver d'exception.  À partir d'aujourd'hui la mise à jour du blog se fera de façon plus sporadique car nous marcherons à nouveau dans les même traces ou presque que notre descente vers les Bahamas. Dans le but de ne pas me répéter, je préfère faire un résumé occasionnellement et vous revenir avec des anecdoctes, des photos et du nouveau contenu.

À notre arrivée au Québec, prévue pour le mois de juin, je ferai un bilan de notre voyage en ce qui concerne les équipements que nous avions à bord, l'approvisonnements, les trajets et autres informations que nous jugons utiles pour tout ceux qui désirent un jour partir vivre leur rêve à voile sur un voilier semblable au notre.

Merci à tous de nous lire, vous êtes si nombreux que j'en suis impressionnée. Le compteur Google indique 57467 pages lues jusqu'à présent pour 137 messages postés.

Réactions :