20 mars 2014

Treasure Cay - Abacos

17 au 20 mars 2014

17 mars 2014

Départ:
Man O War Cay, Abacos, Bahamas
26° 35,351 N et 077° 00,014 W
Arrivée:
Treasure Cay, Abacos, Bahamas
26° 40,183 N et 077° 17,051 W
Millages:
 17 milles nautiques en 3h30

Météo: Soleil, 26 C, Vent  SO à 20 noeuds avec rafale à 30 noeuds, vagues de 2 pieds sur la mer d' Abaco

Nous quittons ce matin Man O War Cay avec l'intention d'y revenir pour y voir une ville en effervescence. Nous prenons la direction de Treasure Cay en compagnie du voilier Sagwa. Nous quittons tôt afin de profiter de la marée haute pour passer l'entrée de la baie de Man O War Cay qui est peu profonde.

Une belle avant-midi de voile avec un vent de travers d'une force de 20 noeuds avec des rafales à 30 noeuds en fin de parcours (eux n'étaient pas prévu !). Nous étions trop voilés pour les vents de 30 noeuds, nous avons dû réduire la voilure en prenant deux ris sur la grande voile et enrouler le genoi de moitié.


Mer d'Abaco - Loggerhead Bars (quatre îles)

Au risque de me répéter, les Abacos me font penser au lac Champlain. Sur la photo ont peu voir au loin quatre îles que je compare aux îles des "Four brothers" face à Burlington au lac Champlain.  Contrairement au lac, la mer d'Abaco a une profondeur d'environ 8 à 15 pieds.

Nous arrivons dans la baie de Treasure Cay pour l'heure du diner. Belle baie protégée 360 degré de tous vents. Le complexe hôtelier Treasure Cay Beach Hotel Resort & Marina offre quelques boules de mouillage au coût de 20$ la nuit et aussi la possibilité de nous ancrer et de profiter de tous les services et installations du complexe hôtelier pour 10$ la nuit même le Wifi gratuit. Wow !


En après-midi nous profitons de la plage avec son sable fin, classée comme une des 10 plus belles plages au monde selon le magazine "National Geographic Traveler".  Ma copine Line du voilier Sagwa se moque de moi en ajoutant un WOW à mon expression Wow de Wow Wow lorsque je découvre la couleur de l'eau d'un bleu turquoise presque indescriptible. Malgré toute notre bonne volonté nous n'avons pas eu le temps de parcourir les 5,6 km de plage qui s'offrait à nous sous un soleil de plomb. 



18 mars 2014

Météo : Averses dispersées, frais avec 22 C, vents SO de 20 à 25 noeuds.

Lorsqu'il vente comme il a venté cette nuit, notre sommeil est un peu s'accadé. Nous surveillons notre ancrage et ceux des autres. Hier justement, un autre voilier c'est décroché et est venu percurer un autre bateau.

Dans la journée nous restons sur notre voilier le temps que les vents se calment. Une chance que les vents se sont adoucis en fin d'après-midi car nous avions un 5 à 7 "Québécois" organisé au bar terrasse du complexe hôtelier. Il ne faut pas manquer ça :)

Voici une idée des prix de la boisson aux bahamas : Bière du pays la Kalik 5$, Rhum punch entre 8 et 12$.
Prolongation du 5 à 7 sur la plage avec un feu de joie. Nous avons fait la rencontre de navigateurs californiens originaires du Québec ayant loué un catamaran de la compagie "Sunsail". Ils étaient heureux de parler français avec nous. Le monde est petit car tout en faisant connaissance, ces personnes connaissaient quelques navigateurs de la marina de Valleyfiled là où Roger et Diane du voilier "Isidore" son membre. Ha que le monde de la voile est petit !


19 mars 2014

Météo : Soleil mur à mur, 26C

Superbe journée à la plage, à la piscine et puis pourquoi pas finir celle-ci à la chasse aux coquillages.

Marina de 150 places pouvant acceuillir des bateaux de plus de 100 pieds. 

On y trouve aussi des "Charter" de pêche en haute mer pour qui veut bien aller y pêcher du gros poisson.


En arrière plan le complexe hôtelier à même la marina - Treasure Cay Hotel.


Treasure Cay se veut être aussi une ville où la majorité de la population est européenne, canadienne ou américainne (2000 habitants) qui viennent y séjournée leur hiver ici dans leur deuxième résidence. 


J'aime bien y passer quelques heures question de se changer les idées de la plage.


Plage de 5,6 km qui se veut peut profonde et sans corail que du sable blanc fin. 


Resto le "Coco bar" où on y mange de très bon "Conch fritter".

En fin d'après-midi, nous quittons la plage pour une balade en dinghy à la chasse au coquillage.

Manon et Lyne à la recherche de coquillage.

Un oursin vivant - malheureusement nous n'avons pas trouvé d'oursin mort à ramener. Le temps de prendre la photo elle se déplacait dans la main lentement. Nous nous sommes dépêchés à la remettre à l'eau.


Une autre végétant au soleil en attendant le marée haute.


Alain a été plus chanceux que moi pour trouver des "Sand dollar" non vivant.

Sand dollar vivant.


"Sea biscuit" vivant
Aux Abacos ont trouve une quantité phénoménale de "Sea biscuits" vivant mais très difficile d'en trouver de beau spécimen blanc mort comme celui-ci. 

"Sea biscuit" mort
De retour à la maison nous sommes invités à prendre un dernier verre en compagnie de Lyne et Michel du voilier Sagwa car demain ils débuteront la remontée vers le nord pour traversée aux USA d'ici deux jours. Une autre année se terminera pour eux dans les Bahamas.

Réactions :